!
!

Résistance thermique montres SINN

diapal_45

Résistance thermique

Technologie de résistance thermique (Temperaturresistenztechnologie)
Plage de température de fonctionnement de − 45°C à + 80°C

Sur le long terme, la précision d’un mouvement horloger dépend essentiellement de la lubrification de ses composants, notamment en cas d’utilisation à des températures extrêmes. Nous utilisons l’huile spéciale développée par SINN pour garantir une parfaite fiabilité, même dans les conditions les plus difficiles. Grâce à ses propriétés remarquables, cette huile assure une lubrification et une résistance à la corrosion optimales dans une plage de température comprise entre − 45°C et + 80°C.

Huile spéciale SINN
Plus la température est élevée, plus le film d’huile lubrifiante est fluide. À basses températures, l’huile devient plus visqueuse, ce qui augmente les frictions du mouvement. Il en résulte une plus grande déperdition d’énergie dans les rouages, l’échappement et le balancier. L’amplitude des oscillations diminue et la montre perd progressivement en précision.


Sous l’effet de la corrosion, qui augmente également leur viscosité, les huiles horlogères traditionnelles peuvent s’épaissir au point de provoquer un arrêt de la montre à des températures légèrement supérieures au point de congélation. Ces montres ne sont donc absolument pas fiables lorsqu’elles sont utilisées à des températures basses. Seule l’huile spéciale à très faible viscosité développée par SINN offre une lubrification fiable et durable à très basse température. La composition de l’huile garantit sa fluidité à des températures inférieures à −45°C, préservant ainsi les fonctions mécaniques du mouvement. En outre, à +80°C, cette huile ne devient pas fine au point de filer via les palettes en rubis de l’échappement. Notre huile spéciale SINN est une huile universelle : elle est hautement résistante à la corrosion et assure une lubrification efficace du balancier, des rouages et des palettes de l’échappement en conditions extrêmes.

 

Tim Thompson et U2Taux de dilatation et de rétraction des composants Même si l’huile SINN joue un rôle primordial dans la capacité d’une montre à supporter des températures extrêmes de −45°C à +80°C , elle seule ne suffit pas. Le taux de dilatation et de rétraction des composants est tout aussi important. Voici pourquoi : le mouvement d’une montre contient différents composants, fabriqués dans des matériaux qui réagissent différemment à la chaleur, ce qui signifie que leurs variations de dimensions ne sont pas uniformes. Certaines pièces se dilatent plus rapidement que d’autres. Dans certains cas, ces écarts peuvent exercer un effet néfaste sur le fonctionnement du mouvement, puisque les composants ne sont plus aussi précisément ajustés. Pour pallier ce problème, nous testons chaque montre en chambre climatique. Chaque montre doit ainsi satisfaire des critères de contrôle qualité très stricts, même à températures extrêmes.

 Précision entre −60°C et +80°C
Portées au poignets, les montres ont une température de service moyenne de 30°C.
Néanmoins, lorsqu’elles sont portées au-dessus des vêtements, cette température se rapproche de la température ambiante. La précision des montres est significativement affectée lorsque la température est inférieure au point de congélation. Sous −30°C, la marche est difficile à définir. Les montres lubrifiées à l’aide d’une huile traditionnelle s’arrêtent généralement. À l’inverse, les montres lubrifiées avec l’huile SINN continuent de fonctionner même à des températures inférieures à −45 °C, mais avec un écart de marche relativement élevé.
Technologie de résistance thermique montre SINN

 

Précision entre 0°C et + 80 °C
Le deuxième schéma utilise une échelle différente pour représenter l’écart de marche, qui indique que les montres utilisant l’huile spéciale SINN 66-228 restent fiables même en cas de fluctuations de températures au-dessus de 0°C.
Technologie de résistance thermique montre SINN